Art Quotidien

L’art dans notre quotidien

L’artiste est un témoin de notre monde, un témoin de ses contemporains. Il est là pour passer des messages et pour montrer ce qu’il y a tout autour des choses. L’immatériel, ce qui se dégage d’une image, ce qui pose des questions, ce qui porte à l’émotion.

L’artiste ressent et nous propose sa traduction. Il crée des images qui nous touchent directement pour que nous regardions les choses d’une autre manière. Ces choses sans importance, ces moments sans importance, l’artiste aura un autre regard. Il regarde d’une autre manière, d’une manière empathique.

Il arrive à magnifier par sa pratique une simple idée, le quotidien en une image lumineuse de sens et d’émotions. Il transfigure le banal et fait sortir l’essence de chaque chose.

Aujourd’hui, l’art est présent dans notre quotidien mais n’a pas toujours été aussi populaire. Il y a bien longtemps, l’art appartenait aux aristocrates.

L’image, l’art et la création sont + que ce que l’on croit. L’art nous apporte un bien-être insoupçonnée au delà que ce que nous voyons.

Il est vital que nous prenions conscience de l’importance des images dans notre vie. Je vous invite à ouvrir les yeux, lever le nez, ressentir, regarder avec votre coeur.

Charlotte

 

Crédit Photographie / Charlotte Payen
#hermesfaubourgvitrine #antoineplatteau #hotelpavillondeslettres #charlottepayen #restaurantlorriudibeauvau

Cet article comporte 1 commentaire
  1. Il est fréquent d’entendre que l’art n’est pas utile. Merci pour ce développement, qui nous montre qu’il est certes « pas utile », mais « nécessaire ». L’utilité, c’est un peu une option positive, quelque chose qui va aider; la nécessité, c’est ce qui est fondamental, qui tient de l’essence, et dont l’usage nourrit notre qualité d’hommes. Je comprend donc mieux à présent pourquoi il faut soutenir cette proposition:

    l’art n’est pas « utile »… car il est nécessaire. A nous d’organiser sa présence dans notre quotidien, afin que « changer » puisse enfin être possible, et que notre humanité sorte du déterminisme. Merci Charlotte pour ce travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *